5 remèdes maison pour contrôler le niveau de cholestérol

Mauvais cholestérol, bon cholestérol… Quelle est la différence? Quels sont les remèdes maison qui peuvent aider à réduire le mauvais cholestérol? En tant que journaliste spécialisée en santé, je me suis posée ces questions et j’ai décidé de partager mes découvertes avec vous.

Le taux de cholestérol acceptable est entre 150 et 200 mg/dL. Un taux supérieur à 200 mg/dL est considéré comme un taux élevé. Le mauvais cholestérol (LDL) augmente le risque de maladies cardiaques, tandis que le bon cholestérol (HDL) constitue une forme de protection contre ces problèmes. Heureusement, il existe des moyens naturels et simples pour abaisser le taux de mauvais cholestérol.

1. Utiliser des huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés

Les huiles végétales sont riches en acides gras polyinsaturés essentiels, qui peuvent aider à diminuer les niveaux de « mauvais » cholestérol. Les huiles riches en omega-3 sont particulièrement bénéfiques, car elles peuvent réduire le taux de triglycérides et améliorer le taux de « bon » cholestérol. Les huiles contenant des acides gras polyinsaturés comprennent l’huile de canola, l’huile d’olive extra vierge, l’huile d’arachide et l’huile de soja.

2. Réduire la consommation d’aliments transformés

Les aliments transformés contiennent souvent du sucre ajouté et des graisses saturées nocives pour la santé. Ces aliments peuvent également être riches en sodium, ce qui peut entraîner une rétention d’eau et une hausse du taux de « mauvais » cholestérol. Il est recommandé de réduire la consommation d’aliments transformés et d’opter pour des aliments entiers à faible teneur en matières grasses.

Lire aussi  Oubliez la mauvaise haleine avec ces 6 astuces simples pour une haleine fraîche toute la journée

3. Manger des aliments riches en fibres

Les aliments riches en fibres solubles peuvent aider à réduire les niveaux de « mauvais » cholestérol. Cela est particulièrement vrai pour les aliments qui contiennent des fibres appelées pectines, qui sont trouvés dans les agrumes, les pommes, les poires et les prunes. Les grains entiers contiennent également des fibres solubles qui peuvent aider à abaisser le LDL.

4. Consommer plus de fruits et légumes

Les fruits et légumes sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants qui favorisent la santé globale du corps et peuvent aider à réduire le taux de « mauvais » cholestérol. Les agrumes comme le citron, le pamplemousse et l’orange peuvent aider à maintenir un taux de « bon » cholestérol sain. Les bleuets, myrtilles et autres baies fournissent également des antioxydants puissants qui protègent contre le mauvais cholestérol.

5. Faire plus d’exercice

Un mode de vie actif est essentiel pour maintenir un niveau sain de « bon » cholestérol HDL et améliorer la circulation sanguine. L’exercice peut aider à perdre du poids ainsi qu’à abaisser les niveaux de « mauvais » cholestérol LDL et triglycérides. Il est recommandé d’effectuer une activité physique modérée au moins 5 jours par semaine pendant 30 minutes ou plus.

Le contrôle du LDL est essentiel pour prévenir divers problèmes cardiovasculaires graves. Heureusement, il existe des moyens naturels simples pour abaisser le taux de mauvais cholestérol sans avoir recours aux médicaments sur ordonnance ou à des suppléments coûteux. Ces remèdes maison incluent l’utilisation d’huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés, la réduction de la consommation d’aliments transformés et l’ajout des aliments riches en fibres à son alimentation. En plus d’une alimentation saine, faire suffisamment d’exercice est également important pour maintenir un taux sain de « bon » cholestérol.

Lire aussi  Exercices pour améliorer l'apparence et augmenter la taille des seins

Bien que ces 5 conseils puissent donner des résultats encourageants pour ceux qui souffrent d’un taux élevés du « mauvais » cholestérol LDL, il est important de consulter un médecin avant d’entreprendre un changement important dans son mode de vie ou son alimentation afin de garantir une meilleure santé globale.

Retour en haut